• Annonce de viager en Occitanie

    34300 CAP D'AGDE VENTE EN VIAGER LIBRE

    SUR 1 TETE D 76 ANS OU VENTE A TERME SUR 15 ANS

    Appartement en front de mer d'environ 60 m² avec terrasse double expo 34 m².

    Composé d'un séjour de 32 m² avec cuisine americaine, 2 chambres, salle d'eau, wc. Parfait état.

    Résidence avec piscine, parking et ascenseur

    Vue sur le port. Très ensoleillé.

    VALEUR DU BIEN LIBRE/ 250 000 € BOUQUET FAI/ 115 000 € RENTE MENSUELLE/ 780 € REF/ 836V

     

     

    VENTE EN VIAGER LIBRE  cap d'agde

     

    caractéristiques de ce bien en viager


    Type de bien :

    Appartement

    Occupants :

    D de 76 ans

    Code postal :

    34300

    Valeur du bien :

    250 000 €

    Ville :

    CAP D'AGDE

    Prix de vente :

    115 000 €

    Transports :

    bus

    Rente :

    781 €

    Surface :

    60 m²

    Charge/Trimestre :

    Surface du terrain:

    Taxe foncière :

    Type de bâtiment :

    Appartement

    Ordures ménagères :

    Date de construction

    1980

    Stationnement :

     

    Nombre de pièces :

    3

    Lieu :

    Préciser

    Chauffage :

    electrique + clim

    Gardien :

     

    Ascenseur :

    oui

    Cave :

     

    Etage :

    3 sur

    DPE :

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Dans la maison moderne la construction de fenêtres en aluminium PVC   est devenue une norme. Ce matériau est léger, extrêmement stable et de longue durée de vie  nécessitant peu d'entretien . L'utilisation de l'aluminium permet des formes différentes fenêtres, des couleurs et les options de conception de toutes sortes.

    L'aluminium est un matériau relativement moderne. Bien que l'aluminium dans ses formes simples fût déjà connu dans l'antiquité, c'est seulement depuis le 18eme siècle, qu'il a gagné en importance, grâce à des méthodes de production industrielle. Aujourd'hui, les menuiserie ALU PVC avec leur un design original, offrent des avantages indéniables pour la construction de maisons écologiques et sont pour cela très prisées .

    Le matériau est extrêmement rigide et stable, résistant aux intempéries, facile d'entretien et offre la possibilité de permettre à pratiquement n'importe quelle application visuelle. Grâce aux processus de production industrielle, toutes sortes de formes et de tailles peuvent être réalisées facilement.

    Il existe différentes méthodes de peinture des fenêtres mais l'ALU PVC , offrant  stabilité et la longévité, ce qui en fait un matériau de choix pour les menuisiers.

    Un inconvénient des fenêtres en aluminium est que sa capacité d'isolation thermique est relativement inférieure à celle des fenêtres en bois. Cela peut être compensé par l'usage d'isolants adaptés, une coque extérieure et intérieure...

    Le bilan énergétique est assez élevé, il ne faut pas oublier que l'aluminium est recyclable. En effet 'aluminium conserve ses propriétés de matériaux et ne requiert que 5% d'énergie primaire.

    L'ALU PVC est un principe très respectueux de l'environnement : nécessite peu d'entretien, est extrêmement durables et peut être récyclé.

     


    votre commentaire
  • Ce qui nous rapproche de vous c'est la volonté de voir loin, dans le parfait respect de l'environnement. Ainsi, concernant votre  construction de maison bois dans les Pyrénées Orientales , maison bioclimatique où prédominera l'élément bois :

     

    • Le volume simple et compact de votre maison écologique minimise les déperditions thermiques.

    • Un système d'ossature bois permet d'intégrer une forte épaisseur d'isolant minéral ou naturel.

    • L'usage du bois ipé 5 pour terrasses par exemple,   comme matériau principal permet de stoker une quantité importante de CO2 pour lutter contre l'effet de serre.
    • Une orientation le plus au sud possible confère à cette maison écologique des caractéristiques exceptionnelles.

    • Une façade sud largement ouverte grâce à une large partie vitrée laisse pénétrer la lumière chargée de bien être et d'énergie gratuite.

    • Un débord de toiture et un balcon technique permettent une protection contre les surchauffes durant l'été, conférant à cette maison un confort d'été.

    • L'eau chaude sanitaire solaire dans chaque maison individuelle. Un liquide circule en circuit fermé du ballon de stockage au panneau solaire. L’énergie solaire ne pouvant assurer 100% des besoins, un circuit d’appoint est prévu pour prendre le relai en cas de besoin.

    • La préfabrication en usine, l'optimisation des chutes de bois, le chantier sec et la réduction des déchets de chantier contribuent à minimiser les pertes.

     

     Construire en bois c'est agir pour la planète.

     

    1 ere photo : L’été, la Maison bioclimatique reste à l’ombre

     

     

    2 eme photo : L’hiver, la maison bois se réchauffe au soleil

     


    votre commentaire
  •  Un échangeur de chaleur représente généralement la meilleure solution pour le chauffage de votre piscine intérieure ou extérieure ou piscine en bloc à bancher polystyrène selon le site https://www.produits-piscines.fr/bloc-isolant-polystyrene-piscine.html, pourvu que celle-ci ne soit pas trop éloignée de votre habitation et que votre chaudière soit conçue pour supporter cette nouvelle charge. Alimenté par une chaudière gaz ou fioul (température de l'eau : 70 à 9 °C), il s'installe horizontalement sur le clapet de refoulement selon le site 

    échangeur chaleur piscine 

    Descriptif du Heat Line équipé titane

     Enveloppe en polyamide injecté

    • Echangeur multitubulaire à hautes performances

    • Raccordement hydraulique PVC de diamètre 50 ou 63

    • Puissance de 20 à 70 kW.

     Marque : Heat Line

     

    Echangeur Heat Line 20 kW pour volume maxi de 50 m3 1 125,00 €

     Echangeur Heat Line 70 kW pour volume maxi de 200 m3 1 340,00 €

      

    Principe de fonctionnement de l'échangeur de chaleur pour piscine

     Cet appareil permet de chauffer votre piscine à partir d'une chaudière gaz ou fioul ou d'un système de géothermie. Dans l'échangeur, deux circuits hydrauliques circulent à contre-courant :

    • Le circuit primaire : c'est l'eau chaude venant de la chaudière qui va fournir la chaleur à la piscine ;

    • Le circuit secondaire : c'est l'eau de la piscine qui va se réchauffer.

     

    Chauffer aujourd'hui pour se baigner demain

     En utilisant toute la puissance de votre chaudière, l'échangeur peut vous faire réaliser des montées en température spectaculaires. Par exemple, le temps pour monter un bassin de plein air avec couverture, de mai à septembre, de 10 x 5 m (75 m³) de 18 °C à 28 °C avec une chaudière et un échangeur de 40 kW est de 27 heures seulement !

     C'est pourquoi cet appareil est tout à fait adapté aux utilisations ponctuelles (week-end).

     

    L'installation et l'utilisation

     Les échangeurs de chaleur s'installent dans le local technique, à proximité de la chaudière et de la filtration. Si la chaudière est éloignée, prévoir le montage de l'échangeur à côté de celle-ci et faire circuler l'eau de la piscine entre la chaufferie et la local filtration.

     L'utilisation est aisée : réglez le thermostat de l'échangeur à la température souhaitée. Mettez la filtration en route, soit en position manuelle pour effectuer la montée en température, soit en position automatique pour la maintenir.

     


    votre commentaire
  • Mine de rien, la construction en paille suit son grand bonhomme de chemin.


     La construction en paille à Perpignan et sa régionLes bâtisseurs qui ont recours à ce matériau  (naturel, sain, écologique, abondant... est-il besoin de le préciser ?) sont de plus en plus nombreux à Perpignan et sa région. Dans notre pays, beaucoup d'entre eux se sont maintenant regroupés au sein du Réseau français de la construction en paille pour partager leurs compétences, leurs savoir-faire, leurs réalisations, leurs projets et tout ce qui, de manière pratico-pratique, fait avancer le schmilblick du développement durable. En plus il existe maintenant du crédit immobilier dans le 66 pour ce type de projets !

    Il est à la fois tout proche et déjà bien lointain le temps où cette nouvelle manière de construire et d'habiter n'en était qu'à ses prémices concoctées plus ou moins secrètement par tel ou tel "fada". Désormais, les chantiers succèdent aux chantiers, entremêlés de stages de formation ou de perfectionnement, à grands coups de convictions associatives et participatives. Qui plus est, les expériences personnelles et collectives dans notre bel Hexagone vont à la rencontre d'autres approches, au-delà de nos frontières. Bref, le mouvement est lancé et l'on ne voit pas, en cette étrange période où la Terre qui nous abrite risque de crever d'asphyxie et d'empoisonnement programmé, qui pourra bien l'arrêter.


    Après les élans spontanés de quelques audacieux "compaillons" et autres bâtisseurs d'une autre planète, la construction en paille a maintenant pignon sur rue. Elle s'est structurée et repose sur une organisation qui, tout en privilégiant l'esprit associatif, n'en revêt pas moins un caractère très "pro". Qu'on se le dise : on n'a pas affaire ici à une bande de Bobos en goguette, mais bien à de vrais bâtisseurs qui font appel à de vraies règles techniques pour construire de vraies maisons.


    Il suffit pour s'en convaincre de consulter le numéro 2 de "Info Paille", le bulletin du Réseau français de la construction en paille. Il y est notamment question de règles professionnelles, de formation, de centre de ressources, d'assurances construction...

    Par ailleurs, mention y est faite de nombreuses initiatives, rencontres ou réalisations illustrant une commune approche de l'art de bâtir. Le 66 et Perpignan commencent peu à peu à s'y mettre


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires